[Guide] Comment faire un business plan pour vendre du CBD ?

business plan pour vendre du cbd min

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Que vous souhaitiez vous lancer seul ou en franchise, développer votre propre ligne de produits au CBD ou préférer la simplicité de la marque blanche, votre parcours d’entrepreneur va forcément, à un moment ou à un autre, vous obliger à passer par l’étape du business plan, ou plan d’affaires en bon français. Et là, c’est bien souvent le drame. D’apparence complexe, le business plan (BP) peut en fait assez simplement se décomposer en plusieurs étapes plus faciles à appréhender.

Ce guide dédié vous explique comment faire un business plan pour vendre du CBD simplement et efficacement.

Qu’est-ce qu’un business plan et pourquoi le prendre au sérieux ?

choisir un business model min
Le business plan est à la fois une preuve de professionnalisme pour vos partenaires et un guide

Un business plan est tout simplement un document synthétique qui décrit votre stratégie financière et commerciale pour faire de votre projet de vente de cannabidiol une affaire rentable. Il se présente généralement sous la forme d’un fichier texte accompagné de graphiques, schémas et tableaux qui, ensemble, argumentent en faveur de votre besoin de financement et du potentiel de rentabilité de votre projet.

Un bon business plan pour vendre du CBD vous aide à :

  • Déterminer la viabilité de votre projet.
  • Convaincre vos partenaires commerciaux (franchiseur ou grossiste en CBD par exemple).
  • Convaincre vos partenaires financiers (banque, investisseurs).
  • Mettre en place votre projet en vous servant de guide à chaque étape de création.

Comment rédiger votre business plan pour vendre du CBD ?

business plan pour vendre du cbd min
Avec une bonne méthode, rédiger un business plan n’est pas si difficile

Un business plan pour vendre du CBD est un document qui doit proposer une suite logique dans les arguments, mais qu’il n’est pas toujours facile voire possible de rédiger de façon linéaire. En effet, certaines parties se répondent et se complètent. L’idée est donc d’avoir une structure générale en tête dès le début, mais il n’y a aucun problème à ne pas le rédiger dans l’ordre de lecture. Assurez-vous néanmoins de tout relire à la fin pour vous assurer qu’un lecteur tiers comprendra où vous voulez en venir.

Un moyen simple d’appréhender votre business plan est de considérer les textes d’un côté et les analyses (financière notamment) de l’autre. Ensuite, tout viendra s’entrecouper logiquement.

Partie 1 : les mots

Il n’y a pas de structure ni de longueur imposée pour un business plan. Néanmoins, en dessous de 15 pages, vous n’avez sûrement pas un niveau de détail suffisant. Entre 20 et 30 pages, vous êtes dans une moyenne honnête. Au-delà, vous risquez de décourager votre lecteur et perdre un partenaire commercial ou financier potentiel.

Pensez également à votre destinataire cible et adaptez-vous à ses attentes. Un franchiseur, un business angel et un banquier n’ont pas forcément besoin des mêmes arguments ni le même niveau d’expertise de votre domaine. Un franchiseur CBD comme Weedy n’aura par exemple pas peur de termes techniques sur le cannabis légal, mais votre banquier pourrait bien fuir devant trop de jargon. Si vous êtes dans ce cas, vous pouvez tout à fait opter pour une version destinée aux partenaires commerciaux et une autre, plus axée chiffres et retour sur investissement, pour les partenaires financiers.

De manière générale, la partie rédactionnelle devrait inclure :

  • Executive summary (résumé de projet) : à placer en premier mais à rédiger en dernier, une fois que vous aurez un point de vue global sur votre document.
  • Présentation de l’offre.
  • Présentation de l’équipe dirigeante et rôles dans l’entreprise.
  • Analyse de la concurrence.
  • Objectifs commerciaux.
  • Stratégie commerciale.
  • Aspects juridiques (statut, montant du capital, représentants légaux notamment).

Partie 2 : les chiffres

vendre du cannabis cbd ne s'improvise pas min
Vendre du CBD ne s’improvise pas

La partie financière du business plan est plus délicate puisqu’elle inclut à la fois des chiffres connus (capacité d’investissement par exemple) et une grande part de prévisionnel (compte de résultat, bilan, plan de financement prévisionnels notamment). Si vous êtes perdu, pas de panique, n’hésitez pas à vous faire accompagner d’un comptable ou d’un conseiller financier. Dans tous les cas, au moins deux tableaux devraient rassembler vos efforts.

  • Chiffre d’affaires minimum espéré: intégrez, de façon réaliste, le nombre de ventes réalisables par jour (en boutique et/ou en ligne selon votre business model de vente de produits au CBD) et le panier moyen de votre client cible. N’oubliez pas non plus d’intégrer vos charges (local commercial, prix d’achat des produits au CBD, impôts, salaires, éventuel remboursement d’emprunt, etc.).
  • Plan de financement: il inclut, toujours de façon réaliste, la totalité des besoins nécessaires au lancement de votre activité ainsi que les ressources déjà à disposition. C’est grâce au tableau de financement que vous pouvez notamment établir votre besoin de financement extérieur, et par conséquent partir à la recherche d’investisseurs !

Mini-FAQ du business plan du cannabis légal

Qui doit rédiger le business plan de votre projet de revente de CBD ?

Les principaux concernés ! L’idéal est que le dirigeant ou l’équipe dirigeante rédige le business plan. En tant que chef d’entreprise, vous connaissez le marché et ses opportunités. Vous pouvez évidemment vous faire accompagner pour avoir des conseils extérieurs sur votre plan d’affaires.

Quand commencer à rédiger votre business plan ?

La rédaction du business plan commence juste après la réalisation de l’étude de marché. Avant cela, votre projet n’est pas suffisamment bien délimité et vous risquez de faire du travail à perte avant de vous rendre compte que le projet n’est pas viable en l’état.

Quelles parties intégrer à votre business plan ?

Un bon business plan pour vendre du CBD intègre au moins cinq grandes parties, toutes expliquées simplement mais avec des arguments clairs et réalistes.

  1. L’activité de l’entreprise: vos produits et services, en appuyant sur les avantages de votre offre.
  2. L’équipe dirigeante, en prouvant que les compétences clés sont réunies.
  3. Une étude de marché qui définit votre clientèle cible et met en évidence l’opportunité commerciale.
  4. Un plan financier qui argumente vos besoins et les met en rapport avec le retour sur investissement (ROI) attendu.
  5. Votre stratégie commerciale, qui explique les avantages de votre offre par rapport à la concurrence ainsi que votre plan d’action pour trouver des clients.

Plus d'articles

Le CBD vous intéresse ?

Découvrez notre programme de partenaires CBD

cta post

Téléchargez notre Brochure

Entez votre adresse e-mail pour télécharger brochure
N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes toujours là pour répondre à toutes vos questions.

Téléchargez notre Brochure

Merci de l’intérêt que vous partez à nos services !
Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger notre brochure.